image

Référent(e) de Projet H/F

LA ROCHE
Référent(e) de Projet H/F (1)
💼 de 3 à 7 ans
📍 YZERON, 69510
🎓 CAP/BEP/BEPC
📝 CDI
👷 Action sociale, santé, services à la personne
Découvrir l'entreprise

Dans le respect des droits des usagers, en lien avec le projet d’établissement, la mission du (de la) Référent(e) de l’accompagnement individuel est d’accompagner au quotidien dans leur projet de vie des personnes en situation de handicap accueillies au sein de l’établissement d’Accueil Non Médicalisé (EANM) l’Yzeron.

L’accompagnateur(trice) référent(e) individuel co-élabore avec la personne concernée le projet personnalisé des personnes. Il (Elle) accompagne les personnes dans la conduite des actions définies dans leur projet personnalisé dans le but de développer et maintenir leurs capacités, leur autonomie et favoriser leur inclusion sociale.

ACTIVITES DE TRAVAIL

Activités principales :

–         Veiller au respect des droits des usagers conformément aux lois 2002-2 et 2005-102.

–         Assurer l’accompagnement par référence d’un nombre de personnes accompagnées désignées.

–         Assurer la mise en place lors d’une entrée et le suivi du dossier administratif (IMAGO) des personnes en référence.

–         Consulter et alimenter le cahier de liaison informatisé.

–         Préparer avec la personne concernée, le projet personnalisé de chaque personne en référence.

–         Proposer et déterminer les modalités d’accompagnement.

–         Mettre en œuvre les modalités d’accompagnement prévues dans les projets personnalisés des personnes en référence et, conjointement avec la personne, en faire leur évaluation.

–         En lien avec les objectifs déterminés dans le projet personnalisé, animer et organiser la vie quotidienne de chaque personne accompagnée en référence. Soutenir et stimuler les personnes accompagnés dans l’organisation de leur vie quotidienne et sociale. Permettre, promouvoir, faciliter l’inscription dans la cité des personnes accompagnées. D’une manière plus globale favoriser la citoyenneté dans la vie quotidienne. Impulser, développer les potentialités des personnes. Stimuler les capacités affectives, intellectuelles, sociales, artistiques, sportives des personnes accompagnées.

–         Accompagner la personne accompagnée à gérer son planning.

–         Rédiger le suivi d’accompagnement dans le logiciel métier (Imago Planning et PAP) et rédiger les différents rapports sociaux afférents.

–         Repérer, apprécier l’état physique et psychique des personnes accompagnées (avoir un regard bienveillant).

Activités secondaires :

–      Participer à la vigilance sur le bien-être des personnes et à la bonne entente collective au sein du foyer.

–      Aider à la prise de médicaments et à la réalisation de toutes autres actions (prise de repas, entretien de l’espace personnel, du linge…) attrayant à l’accompagnement des actes de la vie courante selon les demandes et besoins des personnes concernées.

–      Participer à la réflexion sur la programmation des activités collectives et animer certaines de ces actions.

–      Participer aux relations avec les familles ou les tuteurs.

–      Participer à la sécurité incendie de l’établissement.

–      Veiller à la bonne utilisation du matériel et conservation des locaux.

–      Contribuer à la démarche Qualité menée par l’Association. Participer en équipe à l’évolution du projet de l’établissement et à son évaluation.

–      Participer aux réunions organisées par l’établissement : Réunion d’unité ; Réunion hebdomadaire d’équipe animée par le chef de service ; Temps d’analyse clinique ; Analyse des pratiques professionnelles.

–      Peut-être amené(e) à participer aux rendez-vous d’admissions des candidats à l’hébergement au sein du Foyer.

–      Peut-être amené(e) à assurer des relais d’accompagnement individuel des personnes.

–      Peut être amené(e) à accueillir, accompagner et évaluer des stagiaires.

SAVOIR-FAIRE, SAVOIR-ETRE

–      Capacité relationnelle (résidents, équipes, partenaires).

–      Capacité créer un lien de confiance.

–      Capacité d’observation, à analyser les situations, à évaluer les besoins.

–      Capacité à concevoir et animer une action d’accompagnement.

–      Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire et à travailler seul.

–      Savoir synthétiser, rédiger, rendre compte.

–      Savoir communiquer, informer, se renseigner.

–      Etre dynamique, curieux, intéressé par la vie dans la cité.

–      Etre capable d’initiatives, savoir être autonome, organisé.

–      S’impliquer, se former, s’adapter.

–      Ecoute, Disponibilité, Bienveillance.

–      Pratique aisée de l’outil informatique (tableaux, affiches, journal interne, internet…)

CLASSEMENT CONVENTIONNEL

Diplôme de niveau 3 requis et plus

Coefficient de base selon convention collective 66

HORAIRES DE TRAVAIL

Temps plein annualisé – 37.5h hebdomadaire

Amplitude horaire de travail : du lundi au dimanche de 6h45 à 21h

LIEU DE TRAVAIL

Yzeron (69)

Transmettre CV et lettre de motivation par mail à l’attention de M Julien Ergand: recrutement@laroche.asso.fr 

—————————————————————————————————————————————

ANNEXE

—————————————————————————————————————————————-

L’accompagnateur(trice) référent(e) individuel :

L’accompagnateur(trice) référent(e) est l’interlocuteur(tric) privilégié du résident, pour l’accompagnement de son projet de vie. C’est un point d’ancrage, une personne ressource dont la place est à l’interface entre l’équipe et la personne. Il (Elle) est un repère dans l’équipe, pour le résident et pour les intervenants extérieurs.

L’accompagnateur(trice) référent(e) porte avec la personne son projet de vie au sein de l’institution.  L’accompagnateur(trice) référent(e) doit être conscient de ce dont il (elle) est porteur(se). L’intention que l’accompagnateur(trice) référent(e) exprime avec le résident dans son projet de vie, ne doit pas supplanter le désir de ce dernier.

L’accompagnateur(trice) référent(e) rencontre très régulièrement les résidents qu’il (elle) accompagne en référence, dans un bureau d’accompagnement du foyer, dans la chambre de ce dernier ou sur l’extérieur pour des démarches ou visites.

Par son action éducative, l’accompagnateur(trice) référent(e) place le résident en position de faire des demandes et de trouver ses propres solutions. Sans jugement de valeur et en toutes circonstances, il (elle) accueille les personnes quelles que soient leurs difficultés.

La référence éducative ne peut s’envisager sans tiers. Le (la) référent(e) rend compte de son travail à sa hiérarchie et travaille en étroite collaboration les autres membres de l’équipe dans un esprit de coopération.

—————————————————————————————————————————————-

Postuler en ligne    

Il faut être connecté pour postuler ! Connectez-vous